Comment calculer le taux d’un prêt hypothécaire ?

Tout le monde peut emprunter de l’argent à la banque ou dans des institutions spécialisées pour des besoins divers. Mais lorsque l’emprunteur est un propriétaire d’immeubles, c’est encore mieux. En effet, ce type de prêt offre une certaine garantie de recouvrement pour le prêteur et un taux favorable à l’emprunteur. Il serait interessant donc de savoir comment calculer le taux d’un prêt hypothécaire. Avant de nous pencher sur la question, nous vous proposons de faire la lumière sur ce dont il s’agit vraiment : le prêt hypothécaire.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire ?

Il s’agit du prêt que vous faites, en mettant en garantie un bien immobilier. Par ce type de prêt, la banque ou l’établissement de crédit qui vous a prêté les fonds, s’emploiera à saisir votre bien immobilier dans le cas où vous ne paieriez pas vos mensualités.

Dans ce type de prêt, l’emprunteur doit être propriétaire d’un immeuble qu’il va mettre en hypothèque, afin que le prêt lui soit accordé. Il est à noter qu’on peut mettre en hypothèque plusieurs biens immobiliers à la fois (cet article devrait aussi vous intéresser).

Comment calculer le taux d'un prêt hypothécaire ?

Calcul du taux du prêt hypothécaire ?

La détermination du taux du prêt hypothécaire est semblable à celui d’un prêt classique. Il peut être calculé avec un taux variable ou fixe. Le taux fixe est celui déterminé par le prêteur, que ce soit la banque ou l’établissement financier. Il calcule ce taux en fonction des taux qui s’appliquent sur le marché au moment où la demande de prêt a été faite. Avec ce type de taux, vous connaissez exactement combien vous aurez à payer mensuellement, quelles que soit les variations sur le marché.

Le taux variable, quant à lui, est déterminé pour les prêts de courte durée. Le plus souvent, il est plus bas qu’un taux fixe. Cependant, il peut être affecté par le marché. Vous ne pourrez donc pas connaître exactement le montant de vos mensualités à l’avance. Elles varieront en fonction des variations des taux présents sur le marché.

Qu’appelle-t-on rachat de crédit hypothécaire ?

Lorsque quelqu’un a plusieurs crédits en cours, il peut choisir de regrouper tous ces crédits en un seul. Qu’il s’agisse de crédit à la consommation ou de crédit immobilier ou encore d’autres types de crédits. L’opération qui permet de le faire aisément est le rachat de crédit hypothécaire. Ce faisant, les mensualités à payer seront moins élevées.

Désormais, l’emprunteur n’aura plus plusieurs dettes, mais une seule. il n’aura qu’un unique échéancier en cours. Le prêt accordé par le nouvel établissement aura servi à couvrir les différents crédits en cours. Cette pratique présente plusieurs avantages et inconvénients dont voici quelques-uns :

Au nombre des avantages,

  • il permet, comme expliqué plus haut, de réduire les mensualités du débiteur, tout en dégrevant le taux de son endettement.
  • Le rachat du crédit hypothécaire peut être remboursé sur une durée allant jusqu’à 40 ans

Au nombre des inconvénients, 

  • le risque encouru par l’emprunteur n’est pas à sous-estimer. En cas de difficultés de paiement, l’établissement prêteur a le droit de vendre son bien, afin de récupérer les fonds prêtés.
  • Il est aussi à noter que le rachat de crédit peut s’avérer très coûteux, en raison surtout du passage chez le notaire pendant et après l’opération.